ELOPEMENT DANS LES LAVANDES

S’il y a bien une chose positive que la crise sanitaire m’a offert en 2020, c’est du temps ! Varoise depuis bientôt 20 ans, je n’avais encore jamais parcouru le plateau de Valensole à la saison des lavandes. Honte sur moi. Il faut dire que ces dernières années, le début de la période estivale était surtout synonyme de rush des mariages et donc de pic d’activité. Enfermée dans ma grotte devant la lumière bleue de mon écran, je ne voyais que rarement le soleil entre juin et septembre. Attention, je ne me plains pas, j’adore mon métier ! Mais il faut reconnaître que pour bronzer, il vaut mieux mettre le nez dehors.

LA PETITE HISTOIRE…

Cette année donc, j’ai eu l’opportunité, non pas de visiter les champs de lavande à la manière d’une touriste asiatique, mais bien de shooter un couple dans cette immensité typiquement provençale. Et j’avoue, j’ai kiffé ! Les couleurs, les odeurs, cette sensation de liberté (devenue tellement rare dans cette folie pandémique)…

A la base, le projet avait été monté avec un couple de photographes, Clarisse & Johan, dont j’adore le travail (je vous invite d’ailleurs à le découvrir ici). Cependant, leur style ne rendant pas ses lettres de noblesse à la couleur si particulière de la lavande, le shoot m’a finalement été confié. Un bonheur ! J’ai ainsi pu, en last minute, y ajouter mon petit grain de folie et mes fumigènes. Of course !

L’ANECDOTE

Ce fût une journée épique.

Je passerai sans m’attarder sur le lieu des préparatifs, aussi étrange que malaisant. Les goûts artistiques des propriétaires n’étaient vraisemblablement pas similaires aux miens (il faut dire que des têtes de poupées plantées dans des bidons d’essence, c’est vraiment spécial).

Le plateau de Valensole, c’est immense ! Et faire du repérage en amont n’était pas possible. Partis donc à l’aveuglette, notre petite équipe à atterri dans un champs magnifique… à la ramasse, avec du retard, et avec des voitures pas du tout adaptées au terrain. On s’est pris pour Indiana Jones à la conquête de la brindille de lavande. Fort heureusement, les chassis de nos bolides citadins s’en sont sortis indemnes et avec les honneurs. De quoi faire pâlir 4×4 et tracteurs !

Aller, assez bavardé, les images parlent d’elles-mêmes.

Découvrez également la superbe vidéo de Renaud !

L’EQUIPE

Wedding Planner : Hello June Event Planner / Photographe : Elielle – Photographe de Vie / Vidéaste : Renaud Conti / Robe de mariée : Gisèle et Simone / Véhicule : Yes Provence / Event Designer : Zeste d’Amour / Make-Up : Ghjulia Paoli / Couple : Alice & Rémi

COMMENTAIRES

next one

MARIAGE FUN A LA BARATONNE